CONDOMINIUM


CONDOMINIUM
CONDOMINIUM

CONDOMINIUM

Régime d’un territoire soumis à la souveraineté de deux ou de plusieurs États qui exercent en commun les compétences étatiques normalement dévolues à un seul. Prenant généralement naissance dans la rivalité de deux ou de plusieurs États à propos d’une région qu’ils convoitent, le condominium est un compromis d’application difficile et généralement regardé comme transitoire. Il peut être appliqué soit à une zone frontière — Moresnet, condominium belgo-prussien de 1830 à 1918; île des Faisans sur la Bidassoa, condominium franco-espagnol —, soit à un territoire conquis par plusieurs puissances n’ayant pu conclure d’accord de partage — condominium austro-prussien sur les duchés de l’Elbe, de 1864 à 1866 —, soit enfin à un territoire sur lequel deux États occupants se reconnaissent des droits concurrents — condominium franco-britannique sur les Nouvelles-Hébrides jusqu’en 1980, année où le pays accède à l’indépendance et prend le nom de Vanuatu. La Grande-Bretagne et la France, par la convention franco-britannique du 20 octobre 1906, remplacée par l’arrangement du 6 août 1914, se reconnaissaient une action commune et une autorité conjointe sur le territoire des Nouvelles-Hébrides. Un commissaire-résident français, relevant du haut-commissaire en Nouvelle-Calédonie, et un commissaire-résident britannique, relevant du haut-commissaire aux îles Fidji, exerçaient cette autorité. Chaque État possédait sur ses propres nationaux une entière autorité. Quant aux naturels de l’archipel, ils ne pouvaient accéder ni à la nationalité britannique ni à la nationalité française et relevaient de l’autorité conjointe des deux puissances. Les États dominants jouissaient ainsi, du moins en principe, d’une stricte identité de droits. Cette égalité ne se concevant qu’entre États souverains, c’est à tort que certains ont parlé parfois du «condominium» anglo-égyptien sur le Soudan, la convention de 1899 n’accordant à l’Égypte (non souveraine) que des droits théoriques sur ce territoire. Certains auteurs assimilent les termes «condominium» et «co-imperium»; il semble qu’il y ait là un abus de langage, et qu’on doive réserver le terme condominium au gouvernement commun de plusieurs puissances sur un territoire leur appartenant en commun, et le terme co-imperium au gouvernement commun de plusieurs puissances sur un territoire appartenant à une puissance tierce.

condominium [ kɔ̃dɔminjɔm ] n. m.
• 1866; mot angl. , du lat. dominium « souveraineté »
1Souveraineté exercée en commun par deux ou plusieurs États sur un même pays. Des condominiums.
2Immeuble en copropriété, dans un pays anglo-saxon. Abrév. CONDO . Des condos.

condominium nom masculin (anglais condominium, du latin dominium, souveraineté) Droit de souveraineté exercé en commun par plusieurs puissances sur un même pays.

condominium
n. m.
d1./d Anc. autorité légale et simultanée de deux puissances sur un même pays. Le condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides de 1905 à 1980.
d2./d (Québec) (Emploi critiqué.) Appartement acquis dans un immeuble en copropriété. (Abrév. Fam. ou cour: condo).

⇒CONDOMINIUM, subst. masc.
DR. INTERNAT. Autorité souveraine exercée en commun par deux ou plusieurs États sur un même pays. Les Nouvelles-Hébrides (...) sous condominium franco-anglais (G. VEDEL, Manuel élémentaire de dr. constitutionnel, 1949, p. 567).
P. anal. (admin. civile et relig.). Jérusalem (...) politiquement rendue aux Francs, mais, reconnue ville sainte pour les deux cultes, (...) soumise à une sorte de condominium religieux (GROUSSET, L'Épopée des croisades, 1939, p. 329) :
Il est singulièrement réconfortant de voir deux grands services de l'État exercer ainsi une action concertée, commandée par le seul souci du bien public. (...) Dans ce régime de condominium, les règles administratives se sont assouplies et estompées.
Encyclop. pratique de l'éduc. en France, 1960, p. 190.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1866 (Lar. 19e). Angl. condominium, 1714, Burnet ds NED, terme lat. (composé de cum et du lat. médiév. dominium « autorité, suzeraineté féodale ») attesté en 1289 (doc. gascon ds LATHAM) et utilisé dans plusieurs traités juridiques des XVIIe et XVIIIe s. (1682, domaine all. ds NED). Fréq. abs. littér. :4.

condominium [kɔ̃dɔminjɔm] n. m.
ÉTYM. 1866; mot angl., du lat. dominium « souveraineté ».
1 Souveraineté exercée en commun par deux ou plusieurs États sur un même pays. || L'ex-condominium franco-britannique sur les Nouvelles-Hébrides (jusqu'en 1980). || Régime de condominium. || Des condominiums.
2 (Réemprunt à l'angl.). Immeuble en copropriété, dans un pays anglo-saxon.Abrév. : condo [kɔ̃do] n. m. || Des condos.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • condominium — con·do·min·i·um /ˌkän də mi nē əm/ n pl ums [New Latin, joint dominion, from Latin com with, together + dominium rule, ownership] 1: ownership of real property that is characterized by separate ownership of portions of the property (as units in… …   Law dictionary

  • condominium — con‧do‧min‧i‧um [ˌkɒndəˈmɪniəm ǁ ˌkɑːn ] also con‧do [ˈkɒndəʊ ǁ ˈkɑːndoʊ] noun [countable] PROPERTY an apartment in a building with several apartments, each of which is owned by the people living in it, or the apartment building itself * * *… …   Financial and business terms

  • condominium — n. 1. one of the units in a condominium[2]. Syn: condo. [WordNet 1.5] 2. a complex of dwelling units (as an apartment house) in which each unit is individually owned (as contrasted with rented). [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Condominium —   [lateinisch] das, s/...ni |en, Kondominium, die auf einer einvernehmlichen Grundlage beruhende gemeinsame Ausübung der Gebietshoheit über ein Territorium durch zwei oder mehrere Staaten; z. B. das preußisch österreichische Condominium über… …   Universal-Lexikon

  • Condominium 1 — Condominium One Condominium 1 is a private home in Sea Ranch, California. It sits on a cliff overlooking the Pacific Ocean. The home was the first major work of American architect Charles Moore.[ …   Wikipedia

  • condominium — ► NOUN (pl. condominiums) 1) the joint control of a state s affairs by other states. 2) N. Amer. a building or complex containing a number of individually owned flats or houses. 3) N. Amer. a flat or house in a condominium. ORIGIN Latin, from con …   English terms dictionary

  • Condominĭum — (lat.). Eigenthum was Mehreren[350] an einer Sache so zusteht, daß Jeder einen ideellen Antheil hat; Condomĭnus, Miteigenthümer; Condomināt, die Gesammtherrschaft mehrerer Gebieter in einem Landestheile, einer Stadt etc., s.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Condominĭum — (lat.), Miteigentum, das Eigentum, das mehreren ungeteilt an einer Sache zusteht. So besteht zwischen Belgien und Preußen ungeteilte Mitherrschaft an Neutral Moresnet (vgl. Schröder, Aachen 1902). Von 1889–99 bestand zwischen Deutschland, England …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Condominium — Condominĭum (lat.), Miteigentum mehrerer an einer Sache. Kondomināt, Gesamtherrschaft mehrerer Gebieter über ein Land oder einen Landesteil …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Condominium — Condominium, Miteigenthum, bald im Sinne von Communio, bald als Gesammteigenthum von Markgenossen, Mitherrschaft; condominial, was sich auf das C. bezieht …   Herders Conversations-Lexikon